Home / Radio / Actualités / ATLHETISME: UN COUPLE KÉNYAN SACRÉ EN OR AU MARATHON DE PARIS

ATLHETISME: UN COUPLE KÉNYAN SACRÉ EN OR AU MARATHON DE PARIS

Des Kényan(e)s qui remportent une course à pieds de fond, c’est loin d’être ahurissant. Mais pas pour ce cas car c’est une première dans un marathon de cette envergure qu’un couple, mari et femme finissent vainqueurs ce 9 avril 2017 avec un court écart de quelques minutes. 

Purity Rionoripo, épouse du vainqueur du marathon de Paris, Paul Lonyangata, a pris la tête de l’épreuve féminine en un nouveau temps record soit 2 heures,20 minutes et 50 secondes.

C’est une coutume pour ce pays d’Afrique de l’Est de remporter des marathons. D’ailleurs le marathon de Paris est nettement régenté par les kenyans chez les hommes comme chez les femmes. Paul Lonyangata et Purity Rionoripo ont inscrit d’une page blanche leur parcours en tant qu’athlètes, dans les rues de la capitale française.

Lonyangata a touché la ligne d’arrivée au bout de 2 heures, 6 minutes et 10 secondes, précédant sa compagne d’un petit quart d’heure. Quant à Rionoripo, elle est venue à bout de sa compatriote kényane Agnes Barsosio. « C’est bien ma femme et je suis très fier d’elle. », a lancé fièrement Lonyangata, à l’arrivée.

UNE ONDE DE DOUCEUR POUR L’ATHLETISME KÉNYAN ?

Cette histoire aussi belle qu’elle soit n’exclue en rien le fait que l’athlétisme kényan subit depuis peu quelques anicroches avec notamment des contrôles de dopage qui se sont avérés être positifs sur certains athlètes du pays.

Paul Lonyangata, 24 ans, et Purity Rionoripo, 23 ans, sont tous les deux des protégés de Federico Rosa, le manager italien de Jemima Sumgong. Cette dernière, championne olympique du marathon en 2016, a été contrôlée positive à l’EPO ce jeudi 6 avril 2017. Un acte délictueux qui risque de peser lourd dans sa carrière.

« Je n’ai rien à avoir avec le contrôle positif de Jemima. Je pense que le problème est local, ça vient des docteurs et des pharmaciens au Kenya. »

avait assuré Federico Rosa au Journal L’Équipe, le 7 avril.

Le moins que l’on puisse dire aussi c’est qu’à l’instar de toutes ces dérives, l’athlétisme kényan s’érige de plus belle briguant un nouveau coup de force sur les 42,195 km. Ils étaient en effet sept Kényans et quatre Kényanes à s’immiscer dans les Top 10 des épreuves masculine et féminine du Marathon de Paris 2017. Même leur grands rivaux éthiopiens n’ont pu stopper la machine kényane qui ne cesse de faire parler d’elle.

negronews

Check Also

La mission de la CPI rencontre des ministres et l’opposant Jean Ping

Au Gabon, c’est le début de la mission des experts de la Cour pénale internationale ...

Leave a Reply

link_BarTELECHARGER notre TOOLSBAR  pour PLUS de LIBERTE

%d bloggers like this: