Home / Radio / Actualités / Cameroun – CEMAC: Un atelier pour l’harmonisation de la gestion des finances publiques dans la sous-région Afrique Central

Cameroun – CEMAC: Un atelier pour l’harmonisation de la gestion des finances publiques dans la sous-région Afrique Central

L’atelier régional de formation sur les innovations par les directives du cadre harmonisé de gestion des Finances publiques en Zone CEMAC, en rapport avec le métier de budgétaire, s’est déroulé du 5 au 9 décembre 2016 à l’Hôtel Hilton de Yaoundé.

Les financiers de la sous-région Afrique Centrale étaient réunis à Yaoundé au Cameroun du 5 au 9 décembre 2016 pour discuter de nouvelles résolutions pour une gestion des Finances publiques plus moderne. Plusieurs résolutions principales ont été retenues par les participants à ce séminaire de formation qui concernait le métier de budgétaire, en lien avec les réformes de Finances publiques introduites par la Communauté Economique des États de l’Afrique Centrale (CEMAC).

Selon Daouda Kamano, conseiller régional de Finances publiques et de Budget du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD),  ces réformes sont basées sur la gestion moderne des Finances publiques, qui fait partie des bonnes pratiques qu’utilisent la plupart des États.

«Plusieurs éléments essentiels issus des directives de la CEMAC qui ont commencé à être appliquées par les États vont être développés, tout comme les résolutions qui conduisent à une meilleure efficacité de la dépense. Il sera question aussi d’aligner les crédits budgétaires et les politiques budgétaires vers les objectifs de développement des États pour le bien-être des populations. Et enfin, une meilleure association de tous les segments de la société, notamment le contrôle de la Société civile, le contrôle parlementaire et le contrôle juridictionnel, à la conduite des politiques publiques», explique Daouda Kamano.

«Lors de l’élaboration du traité de la CEMAC, un certain nombre d’axes de réflexions avaient été mis en place pour permettre aux Etats de la CEMAC de mener à bien leur développement. L’un de ces axes c’est la gestion des finances publiques dans nos pays respectifs. Comme dans toute organisation, la première ressource est humaine. Il est donc important que l’on puisse renforcer les capacités de ceux qui ont la responsabilité de mener à bien ces réformes. À l’issue de cet atelier, il était important que l’esprit des réformes de la CEMAC soit communiqué», souligne le directeur général du budget au Ministère des Finances (MINFI), Félix Antoine Samba.

Concernant les moyens mis en place pour l’effectivité de la transposition des pratiques modernes de la gestion publique, Félix Antoine Samba est d’avis que «les Etats de l’Afrique Centrales sont conscients que les réformes doivent être mises en œuvre pour que nous puissions avancer. Les budgets des pays vont permettre à terme de prendre en charge le financement de cette activité».

cameroon-info

Check Also

Esclavage : le Niger convoque l’ambassadeur libyen

Ce 19 novembre, le Niger a convoqué l’ambassadeur de Libye à Niamey pour lui faire …

Leave a Reply

link_BarTELECHARGER notre TOOLSBAR  pour PLUS de LIBERTE

%d bloggers like this: