Home / Radio / Actualités / Cameroun – Crise anglophone: Apres les échecs des missions du Premier Ministre dans la recherche d’une solution à la crise, Paul Biya appelle au secours les chefs traditionnels.

Cameroun – Crise anglophone: Apres les échecs des missions du Premier Ministre dans la recherche d’une solution à la crise, Paul Biya appelle au secours les chefs traditionnels.

La sollicitation du président de la République a été révélée hier samedi 25 novembre 2017 au cours d’une Assemblée générale élective de l’association des chefs traditionnels du Nord-Ouest.

La crise dite anglophone s’aggrave au fil des jours depuis plus d’un an dans les Régions du Sud-Ouest et Nord-Ouest. « Sur hautes instructions » de Paul Biya, Président de la République, Philemon Yang, premier ministre, chef du gouvernement a conduit pas moins de trois missions dans les Régions en crise pour dialoguer avec les élites et populations locales afin de trouver les voies et moyens d’une sortie de crise. L’enlisement de la tension socio-politique est la preuve que le Premier Ministre et toutes les personnalités qui constituaient sa suite ont échoué brillamment dans leurs missions…

Paul Biya «qui tient beaucoup à Bamenda» dixit l’homme politique et ancien ministre Garga Haman Adji, s’en remet désormais aux chefs traditionnels pour obtenir le retour de la sérénité dans la partie occidentale du Cameroun. En effet, hier samedi 25 novembre 2017 à Nkambe dans la Région du Nord-Ouest, le bureau directeur de l’association des chefs traditionnels du Nord-Ouest (NOWFU) a rendu publique pendant l’Assemblée générale de cette association, une correspondance dans laquelle le Chef de l’Etat sollicite la contribution des gardiens de la tradition pour calmer les populations mécontentes. A cet effet, «le président de la NOWFU a invité ses pairs à recueillir très rapidement les doléances de leurs populations qu’ils vont présenter au chef de l’Etat» a rapporté hier la CRTV Radio dans son journal de 20h.

Une nouvelle tentative de Paul Biya qui est vouée à l’échec selon toute vraisemblance car, la NOWFU elle-même traverse une crise de leadership. Pendant que le Fon Teche Njei, le président sortant, organisait l’Assemblée générale élective à Nkambe, une faction dissidente de la NOWFU tenait une autre réunion du côté de Bamenda, ville chef-lieu de la Région du Nord-Ouest.

 

cameroon-info.net

Check Also

Russie-Afrique : Moscou, cet ami qui nous veut du bien

 En septembre dernier, lors d’une rencontre avec le président guinéen Alpha Condé, le chef d’Etat …

Leave a Reply

link_BarTELECHARGER notre TOOLSBAR  pour PLUS de LIBERTE

%d bloggers like this: