Home / Radio / Actualités / Cameroun – Douala: Des produits toxiques déversés dans la nature créent la panique à Logbessou, dans le 5e arrondissement

Cameroun – Douala: Des produits toxiques déversés dans la nature créent la panique à Logbessou, dans le 5e arrondissement

C’est dans la nuit du 12 au 13 septembre dernier qu’un camion en provenance de Bafoussam, dans la région de l’Ouest, serait arrivé au quartier Logbessou, lieu-dit «Mosquée», et aurait déversé en plein air sa cargaison, un liquide toxique d’après le constat des riverains.

Selon le récit de Radio Balafon émettant depuis Douala, le conducteur du camion avec la complicité du président de quartier a déversé ce liquide dans le ravin qui arpente cette zone de Logbessou. Selon un riverain rencontré sur place par Radio Balafon, «le président de quartier leur a dit que c’était de la boue et un ensemble de produits pour remblayer les trous présents sur la route».

Seulement contre toute attente, c’est un produit toxique dont on ignore la contenance qui a été déversé dans la nature, à proximité des lieux d’habitation qui entourent la zone. Un autre riverain révèle d’ailleurs que le conducteur du camion s’est exclamé en disant «qu’il regrette avoir pris la route avec ce produit toxique pour le déverser dans une zone habitée. Il aurait  dû déverser cela dans la brousse de Santchou ou de Loum durant le trajet».

Selon Radio Balafon, les populations riveraines dénoncent déjà de nombreux malaises enregistrés auprès des enfants qui ont inhalé ce produit toxique. L’une des femmes dit «être mal à l’aise, et son fils ne fait que vomir. En plus de la forte odeur qu’elle inhale depuis le 13 septembre». Un autre  habitant révèle que ses enfants «sont déjà malades, se grattent la peau et vomissent».

Suite à cette situation, le chef du quartier a été saisi. Ce denier a également saisi à son tour les autorités administratives de la ville de Douala. Les autorités administratives de la commune d’arrondissement de Douala 5e et les forces de maintien de l’ordre sont descendues sur le site, après l’alerte des riverains.

Sur place, un camion de 7 tonnes immatriculé Ouest 476AS de la société Full Option Service était stationné non loin du lieu du sinistre environnemental. Le conducteur du camion, le nommé Chatué Charles a aussitôt été interpellé par la gendarmerie en plus du «motorboy» qui l’accompagnait. Les produits toxiques retrouvés sur place ont été saisis.

Le 2e adjoint au maire, de la mairie de Douala 5e Jacob Kiari descendu sur les lieux «confirme la présence des produits toxiques dans la nature. Comme première mesure, le camion a été conduit à la fourrière de la municipalité de Douala 5e».  Le maire déplore les contrôles routiers qui ont laissé le camion quitter la région de l’Ouest Cameroun jusqu’à la zone de Logbessou.

L’ingénieur en environnement Frank Happi joint au téléphone par Radio Balafon précise «qu’une entreprise qui génère des produits dangereux, lorsqu’elle le reçoit doit avoir la fiche de sécurité. Cette fiche donne toutes les précautions à  prendre vis-à-vis du produit et ses constituants. Lorsque le produit est utilisé et devenu un rejet il lui faut une fiche de transfert de produit dangereux qui donne le type de produit son volume, l’usage et la destination finale». Seulement, l’entreprise mise en cause à Logbessou n’a pas respecté toutes ces précautions.

Les échantillons de ce produit toxique ont été relevés afin d’étudier sa composition. Une enquête a été ouverte et la zone quadrillée. Les populations riveraines n’ont toutefois pas été évacuées.

D’après certaines indiscrétions, l’auteur de cette manœuvre cherche à faire déguerpir les populations riveraines pour implémenter un projet. «Rappelons que c’est un site où les populations cohabitent avec un cratère béant qui s’effrite chaque jour au péril des populations riveraines depuis plus de 3 ans. Et malgré l’injonction de déguerpissement par les autorités administratives de Douala 5e, les populations n’ont toujours pas quitté les lieux depuis 2014», conclut Radio Balafon.

 

cameroon-info.net

Check Also

Russie-Afrique : Moscou, cet ami qui nous veut du bien

 En septembre dernier, lors d’une rencontre avec le président guinéen Alpha Condé, le chef d’Etat …

Leave a Reply

link_BarTELECHARGER notre TOOLSBAR  pour PLUS de LIBERTE

%d bloggers like this: