Home / Radio / Actualités / Cameroun – Lutte contre le terrorisme: Caravane de sensibilisation à NGaoundéré

Cameroun – Lutte contre le terrorisme: Caravane de sensibilisation à NGaoundéré

lutte contre le terrorisme

 
L’association Sajephco initie une caravane pour sensibiliser les jeunes et les pousser à la mobilisation dans le cadre de la lutte contre l’insécurité.

En partenariat avec l’association Rayon de soleil, l’association Synergie/Action des Jeunes pour l’encadrement et la promotion des hommes complets (Sajephco), s’est fixé pour objectif, d’empêcher que les attaques terroristes de Boko Haram ne s’opèrent dans la ville de NGaoundéré. «Ces actions visent également à véhiculer des messages de prudence et de sécurité chez les jeunes de l’école primaire», apprend-on des colonnes du journal Le messager du lundi 19 octobre 2015.

Du 5 au 15 octobre 2015, des activités ont été menées dans les écoles, les lycées et collèges, les agences de voyage, les gares et les comités de vigilance, et aussi dans les marchés, lit-on. «La mise en œuvre de ces activités a fait appel à une méthodologie variée et adaptée à la cible», confie André-Honoré Edibi, coordonnateur de Sajephco. Tous ceux présents à ces activités ont pour devoir de les transmettre à leur entourage, (camarades de classe, voisin, collègues, membres de comité etc.)

Les vidéo-projections avaient pour contenu «la présentation de la menace terroriste ; les actions entreprises par les pouvoirs publics et le peuple camerounais tout entier ; les nouveaux et potentiels modes opérateurs de la secte terroriste Boko Haram ; les actions de prévention et d’anticipation citoyenne non violente des menaces terroristes ; l’avis de sécurité des Nations Unies ses représentations internationales sur comment reconnaitre un individu porteur d’engins explosifs et les messages à véhiculer», liste-t-on dans les colonnes du journal.

«Nous nous réjouissons d’avoir pu toucher un nombre plus important de nos cibles» dit le Président deSajephco, qui espère ainsi empêcher le détournement des jeunes qui se convertissent en explosifs ambulants pour le compte de la secte islamiste Boko Haram.

cameroon-info

Check Also

Côte d’Ivoire : des démobilisés endeuillés réclament à leur tour des primes

Après les mutineries de 8 400 soldats pour réclamer le paiement de primes, d’anciens rebelles ...

Leave a Reply

link_BarTELECHARGER notre TOOLSBAR  pour PLUS de LIBERTE

%d bloggers like this: