Home / Radio / Actualités / #Cameroun – Santé: Les USA débloquent 800 millions de F pour la réhabilitation du Laboratoire national de santé publique de #Yaoundé

#Cameroun – Santé: Les USA débloquent 800 millions de F pour la réhabilitation du Laboratoire national de santé publique de #Yaoundé

laboratoire

Le lancement des travaux a eu lieu lundi 27 avril, en présence du ministre camerounais de la Santé publique et de l’Ambassadeur des Etats-Unis au Cameroun.

Le Cameroun a désormais son Laboratoire national de santé publique. Ceci est le résultat de la transformation du Laboratoire d’hygiène mobile situé au quartier Messa à Yaoundé. Il va désormais s’appeler : Laboratoire national de santé publique. Les travaux de construction de ses locaux, qui vont durer un an, ont été lancés ce jour à Yaoundé en présence de l’Ambassadeur des Etats-Unis, Michael Stephen Hoza, dont le pays contribue à hauteur de 800 millions de F CFA, aux travaux.
 
« Avec l’Ambassade des Etats-Unis, nous avons, avec leur agence de coopération CDC, engagé des discutions d’un partenariat fort depuis déjà trois ou quatre ans. Nous nous réjouissons aujourd’hui du fait que les anciens locaux du laboratoire qu’on appelait le Laboratoire d’hygiène mobile devenu Laboratoire national de santé publique, que cette structure soit modernisée », a déclaré André Mama Fouda, ministre de la Santé publique.
 
Ceci est l’aboutissement de la signature, le 17 mai 2013, d’un protocole d’accord entre André Mama Fouda et l’Ambassadeur des USA de cette époque, Robert P. Jackson. Le Cameroun bénéficie ainsi d’un financement Américain du programme PEPFAR (President’s Emergency Plan for AIDS Relief) entendu Plan d’Urgence du Président pour l’Assistance face au SIDA, dont la contribution annuelle au profit du Cameroun est passée de 10 millions Dollars en 2010 à 30 millions Dollars en 2013.
 
Le Laboratoire national de santé publique va appuyer le ministère de la Santé au niveau de la gestion des données de laboratoire, de l’assurance qualité, de telle sorte que toute analyse médicale faite au Cameroun soit une analyse de qualité, donnant des résultats fiables. Sa réhabilitation va permettre de renforcer la couverture nationale sanitaire en termes de surveillance épidémiologique, et rassurer les populations sur la qualité des examens de laboratoire qui y seront effectué.
 
Une fois rénové, ce laboratoire guidera les systèmes des laboratoires nationaux vers l’implémentation du plan stratégique national pour les laboratoires. Le laboratoire national de santé publique abritera plusieurs unités de renforcement des capacités qui permettront de former le personnel des laboratoires du Cameroun, d’assurer la qualité des analyses dans les laboratoires Camerounais et servira de laboratoire de référence pour le diagnostic précoce du VIH chez les enfants.
 
La technologie améliorée pour le diagnostic précoce chez l’enfant qui sera utilisée dans ce centre permettra de détecter le VIH chez les enfants dès l’âge de 6 semaines au lieu d’attendre 15-18 mois, ce qui permettra aux enfants infectés par le VIH d’être immédiatement soumis au traitement. Les activités qui seront menées dans ce laboratoire viendront compléter tous les programmes de laboratoire déjà en cours au Cameroun et permettront d’améliorer la qualité des services de laboratoire offerts aux patients.
 
Cette nouvelle structure vient s’ajouter au Centre Pasteur du Cameroun dont le laboratoire reçoit près de 400 personnes quotidiennement pour des analyses biomédicales. Une offre de plus pour la forte demande quotidienne.

Check Also

L’Office du baccalauréat anglophone, incendié à Buea

Cet  incendie est venu sonner le glas de la sérénité qui prévalait dans le chef-lieu ...

Leave a Reply

link_BarTELECHARGER notre TOOLSBAR  pour PLUS de LIBERTE

%d bloggers like this: