Home / Radio / Actualités / Congo Brazzaville : libération de l’opposant Augustin Kala Kala

Congo Brazzaville : libération de l’opposant Augustin Kala Kala

augustin-kala-kala

Kidnapper au domicile de son épouse depuis le 29 septembre 2016 par des individus non identifiés, Augustin kala kala a été jeté dans la nuit du jeudi à vendredi au bord de la route de la morgue municipale de Brazzaville.

Augustin Kala Kala a été ramassé au bord de la route qui mène vers la morgue municipale par deux jeunes qui étaient de passage. Ceux-ci ont vite fait appel à ses parents qui l’on ensuite conduit au CHU. Au cours de sa détention arbitraire, il a été torturé, selon Charles Zacharie Bowao sur les antennes de Rfi.

Le Procureur de la République André Oka Ngakala doit se saisir de l’affaire. L’opposant Augustin Kala Kala a été arrêté par des membres du pouvoir pour révéler la cachette d’André Okombi Salissa dont il est l’un des proches collaborateurs.

Au Congo, l’article 9 de la Constitution du 15 Octobre 2016 notamment sur les droits et les libertés stipule que: «La liberté de la personne humaine est inviolable. Nul ne peut être arbitrairement accusé, arrêté et détenu». De même l’article 11 alinéa 3 précise que: «Tout acte de torture, tout traitement inhumain ou dégradant est interdit».

En attendant que justice soit rendue au nom du peuple Congolais, une enquête impartiale doit être ouverte afin de déceler les commanditaires de ces actes inhumains, qui font que le Congo puisse toujours s’inscrire sur le peloton des pays qui font subir des derniers outrages aux droits et libertés fondamentaux de la personne humaine tels que définis par la Déclaration Universelle des droits de l’homme.

oeildafrique

Check Also

Le Maroc officiellement candidat à l’organisation du Mondial 2026

La Fédération Royale Marocaine de Football a officiellement déposé son dossier de candidature pour accueillir ...

Leave a Reply

link_BarTELECHARGER notre TOOLSBAR  pour PLUS de LIBERTE

%d bloggers like this: