Home / Radio / Actualités / « CPI-Leaks » : après le scandale, les témoins à charge contre Laurent Gbagbo font machine arrière !

« CPI-Leaks » : après le scandale, les témoins à charge contre Laurent Gbagbo font machine arrière !

A quelques jours de la fin de leurs auditions dans le cadre du procès de l’ancien président ivoirien Laurent Gbagbo, une vingtaine de témoins de la procureure de la Cour pénale internationale (CPI), Fatou Bensouda, se sont désisté au cours de ce mois d’octobre. L’information révélée par une source proche du dossier confirme que les difficultés actuelles que rencontre la Cour pénale internationale (CPI) à la Haye.

C’est une information qui confirme les difficultés que traverse actuellement la Cour pénale internationale (CPI). A en croire une source proche de la défense de l’ancien président ivoirien Laurent Gbagbo, une vingtaine de témoins de l’accusation se sont désisté au cours de ce mois d’octobre 2017. Cette série de désistements met dans l’embarras la procureure Fatou Bensouda, obligée de trouver une solution à quelques jours de la reprise du procès, le 6 novembre prochain et de la fin des auditions des témoins de l’accusation le 15 décembre 2017. Ce n’est pas la première fois que Fatou Bensouda perd ses témoins dans l’affaire de l’ex-chef d’Etat ivoirien.

En effet, pour ce dossier très chaud, la procureure disposait de pas moins de 138 témoins pour confirmer la thèse de son accusation contre Laurent Gbagbo et son ancien collaborateur et bras droit Charles Blé Goudé, lors des événements de la crise post-électorale (2010-2011) qui ont fait plusieurs victimes. Sauf que déjà en avril dernier, 21 autres témoins de la liste de la procureure s’étaient retirés.

Un procès  »monté » contre Laurent Gbagbo
Alors que la crédibilité de la CPI est régulièrement remise en question, les révélations de l’Européen Investigative Collaborations (dont Mediapart) ont enfoncé le clou, confortant la thèse selon laquelle ce procès est un coup monté. Avec ces révélations qui ont fait le tour du monde et provoqué l’indignation, plusieurs personnes se demandent si Fatou Bensouda persistera à vouloir faire condamner Laurent Gbagbo et à refuser de lui accorder la liberté provisoire.

ocameroun.info

Check Also

Le Rwanda s’ouvre à tous les pays du monde en supprimant les visas

Le Rwanda, désormais un pays sans barrière dans la circulation des pays et des biens. …

Leave a Reply

link_BarTELECHARGER notre TOOLSBAR  pour PLUS de LIBERTE

%d bloggers like this: