Home / Radio / Actualités / Education: Le Géant Chinois Des NTIC Huawei Formera Les Jeunes Tunisiens

Education: Le Géant Chinois Des NTIC Huawei Formera Les Jeunes Tunisiens

 

Les jeunes Tunisiens vont pouvoir profiter d’un programme de formation leurs permettant d’accéder à des emplois dans les nouvelles technologies.

Huawei Technologie est le leader mondial des NTIC, ses équipements sont utilisés par un tiers de la population mondiale

Ce partenariat se fera par la mise en place d’un mémorandum en accord avec l’état Tunisien. Ce programme est baptisé « Telecom Seeds For the Future in Tunisia ».

Telecom Seeds For the Future in Tunisia

L’objectif affirmé de ce nouveau programme est bien sur, et comme souvent dans les pays d’Afrique, de pouvoir former des étudiants aux programmes et solutions NTIC utilisant les technologies de la firme Chinoise Huawei. Cela permet ensuite de localiser les meilleurs élèves et de les employer chez Huawei.

enfanst formés au NTICLe contrat entre Huawei et l’état est signé à Shenzhen en Chine par Alan Chou, le directeur général de Huawei Tunis et représentant de Huawei Group, et Mongi Hamdi, le ministre des Affaires étrangères. Ce contrat permettrait d’offrir dans les prochaines années, des stages en Chine à plusieurs milliers d’étudiants tunisiens dans le vaste domaine des NTIC.

Remerciant la Tunisie pour ce mémorandum avec Huawei, David Wang, le président des affaires gouvernementales de la société chinoise a dévoilé que «Huawei renforcera ses investissements en Tunisie, travaillera à promouvoir le développement des ressources humaines et favorisera le transfert de technologie afin de soutenir le développement rapide de l’industrie TIC en Tunisie (…) Huawei souhaiterait collaborer avec la Tunisie en tant que conseiller stratégique TIC du gouvernement tunisien, afin d’assister à la planification et à la mise en œuvre de sa stratégie Digital Tunisia 2018».

En savoir plus sur Hawei

L’entreprise a été créée en 1988 à Shenzhen, à l’époque zone économique spéciale développée à proximité de Hong Kong.

Le premier produit commercialisé par Huawei en 1988 est le PABX, un commutateur pour les entreprises[2].

HuaweipngEn 1997, Huawei décroche son premier contrat à l’étranger[3], et en 2004, son premier gros contrat en Europe[4].

Le 28 septembre 2007, Huawei Technologies et Bain Capital tentent de racheter le fabricant d’équipements réseau 3Com pour un montant de 2,2 milliards de dollars américains[5],[6],[7]. Leur offre est abandonnée à cause de l’opposition du gouvernement américain pour des raisons de sécurité nationale, face aux menaces de cyber-espionnage venues de Chine[8],[9].

En 2008, Huawei est à la tête des dépôts de brevets à l’OMPI avec 1 737 brevets[10] et est depuis resté dans le trio en tête des déposeurs de brevets. Cependant il faut noter qu’il s’agit de demande de brevets, et non d’octrois de brevets[11].

En 2009, Huawei met en œuvre le premier réseau LTE commercial dans le monde pour l’opérateur norvégien Telia Sonera, pour couvrir la ville d’Oslo en haut débit mobile[12].

Depuis 2009, Huawei commercialise également des téléphones portables en marque propre, sous Android[13].

En 2011, Huawei se développe sur le marché de terminaux et des solutions pour les entreprises (cloud computing, téléprésence, datacenters, sécurité…).

Thierry Barbaut

info-afrique.com

Check Also

L’Office du baccalauréat anglophone, incendié à Buea

Cet  incendie est venu sonner le glas de la sérénité qui prévalait dans le chef-lieu ...

One comment

Leave a Reply

link_BarTELECHARGER notre TOOLSBAR  pour PLUS de LIBERTE

%d bloggers like this: