Home / Radio / Actualités / Ghana: une centrale de biomasse transforme des déchets en électricité

Ghana: une centrale de biomasse transforme des déchets en électricité

Dans la sous-région ouest africaine, le Ghana est l’un des pays les plus réputés pour sa politique d’assainissement urbain. Cependant, ces dernières années, certaines rues de la capitale sont en proie aux déchets.

Pour venir à bout de ce phénomène, une structure du pays a pris sur elle l’initiative de transformer les déchets en électricité. Il s’agit de Safi Sana Ghana, une centrale de biomasse créée en septembre dernier.

Sa mission, produire de l‘électricité à moindre coût et gérer les déchets ménagers qui jonchent les rues de la capitale.

« L’agence ghanéenne de régulation de l‘électricité nous a indiqués que c’est le premier projet qui injecte de l‘électricité dans le réseau. Les projets similaires qui existent sont utilisés à titre privé ou appartiennent à des entreprises. Celui-ci est le premier en son genre en Afrique de l’Ouest » se confie Raymond Okrufu, le directeur pays de Safi Sana.

Sana Safi est la première usine du genre installée au Ghana. Elle traite environ 30 tonnes métriques de déchets quotidiennement.

Quelques mois seulement après son lancement, elle a produit près de 200 mégawatts d‘électricité dans le réseau national. Cette année, la centrale ambitionne dépasser les 500 mégawatts.

« Nous avons un grand digesteur anaérobie qui accueille toutes les différentes chaînes de déchets afin qu’il passe par le processus de fermentation et le gaz est produit, nous canalisons le gaz pour alimenter un générateur … nous faisons actuellement environ 1,6 mégawatts par jour, Mais il ya la capacité de faire plus si nous avons des déchets propres et nous augmentons la taille du digesteur « . a déclaré Raymond Okrufu.

La construction Safi Sana a nécessité 2,4 millions d’euros grâce à un financement de la Banque africaine de développement.

Selon les chiffres de la Banque mondiale, près de 7 millions de ghanéens n’avaient pas accès l’électricité en 2012 soit 35,9 % de la population totale. Un nombre qui pourrait considérablement baisser dans les années à venir grâce à l’initiative de Safi Sana.

africatopsuccess

Check Also

Le Maroc officiellement candidat à l’organisation du Mondial 2026

La Fédération Royale Marocaine de Football a officiellement déposé son dossier de candidature pour accueillir ...

Leave a Reply

link_BarTELECHARGER notre TOOLSBAR  pour PLUS de LIBERTE

%d bloggers like this: