Home / Radio / Actualités / LE CAMEROUN ENVISAGE DE REVOIR LES CONDITIONS DE GESTION DE SON ÉQUIPE DE FOOTBALL

LE CAMEROUN ENVISAGE DE REVOIR LES CONDITIONS DE GESTION DE SON ÉQUIPE DE FOOTBALL

Toutes les dispositions seront prises par le gouvernement camerounais pour revoir les conditions de gestion de la sélection nationale de football senior “Lions indomptables”, après le match contre l’équipe nationale du Cap-Vert, qualificatif pour la Coupe d’Afrique des nations (CAN) 2013, a indiqué mercredi à Yaoundé, une source anonyme dans les services du Premier ministre.

“Le Premier ministre Philémon Yang a rassuré l’attaquant Samuel Eto’o Fils de revoir dans l’ensemble les conditions de gestion de la sélection nationale de football du Cameroun, après le match du 14 octobre contre le Cap Vert à Yaoundé, dans le cadre des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations 2013”, a déclaré mercredi sous anonymat à Xinhua, un proche collaborateur du chef du gouvernement camerounais.
“Cette promesse ferme a permis au Premier ministre, chef du gouvernement, de convaincre l’attaquant Samuel Eto’o Fils de revenir sur sa récente décision de plus répondre aux convocations de l’équipe nationale camerounaise”, a précisé notre source.
Mardi, M. Philémon Yang a reçu en audience Samuel Eto’o Fils, sociétaire du club russe de première division Anzhi Makhachkala, Rigobert Song Bahanag le team manager de l’équipe nationale, Jean- Paul Akono l’entraîneur et Adoum Garoua le ministre des Sports et de l’éducation physique pour aplanir les divergences et remettre de l’ordre au sein de l’équipe camerounaise. Aucune information n’était ressortie de leur entretien.

 

Convoqué par l’ex- entraîneur Denis Lavagne pour le match contre le Cap-Vert du 8 septembre à Praia, comptant pour le dernier tour aller des éliminatoires de la CAN 2013, Eto’o, dénonçant “l’amateurisme et la mauvaise organisation incompatibles avec les exigences de sport de haut niveau”, a signifié son refus à travers une correspondance adressée au président de la Fédération camerounaise de Football, Mohammed Iya.
Match au cours duquel les “Requins bleus” du Cap-Vert ont battu les “Lions indomptables” 2 à 0, laissant les médias camerounais crier “Les Lions, SOS”.
Ce handicap oblige l’équipe nationale camerounaise à remporter le match retour prévu le 14 octobre à Yaoundé avec une différence de trois buts au moins. L’objectif des pouvoirs public est de s’ assurer de la présence de Samuel Eto’o pour cette rencontre cruciale.
L’enjeu est grand: déjà absents de la phase finale de la CAN 2012 organisée conjointement par le Gabon et la Guinée équatoriale, les Camerounais qui n’ont plus raté deux phases finales de suite depuis 1980, risquent de manquer l’édition 2013 prévue du 19 janvier au 10 février en Afrique du Sud.

Check Also

L’Office du baccalauréat anglophone, incendié à Buea

Cet  incendie est venu sonner le glas de la sérénité qui prévalait dans le chef-lieu ...

Leave a Reply

link_BarTELECHARGER notre TOOLSBAR  pour PLUS de LIBERTE

%d bloggers like this: