Home / Radio / Actualités / Le Cameroun organisera la 5e conférence sur l’Economie Créative en Afrique en 2015

Le Cameroun organisera la 5e conférence sur l’Economie Créative en Afrique en 2015

10731095_10152946387390555_4700787604556783481_n-660x400

C’est la candidature camerounaise a été plébiscité par le comité de pilotage d’Arterial Network.

La nouvelle qui est tombée dans la soirée du samedi 15 novembre 2014, a été ensuite confirmée par Peter Rorvick, secrétaire général d’Arterial Network : « Arterial Network a l’honneur de vous annoncer son accord de principe pour la tenue de la conférence biennale d’Arterial Network  (2015) ainsi que la 5ème édition de la Conférence de l’économie créative de l’Afrique au Cameroun  sous la supervision d’Arterial Network-Cameroun. » C’est donc officiel,  après Nairobi en 2011, Dakar en 2012, Cap Town en 2013 et Rabat en 2014 ; en Octobre 2015, ce sera autour du Cameroun d’accueillera à Yaoundé, la 5ème Conférence sur l’Économie Créative en Afrique (ACEC). La candidature du pays des « Chars des dieux  » a été plébiscitée par rapport à celle du Gabon, autre prétendant qui avait tout autant que le Cameroun de sérieux atouts.

Avec l’organisation la prochaine édition de cet évènement continental au Cameroun, c’est plus de 400 délégués en provenance d’une trentaine de pays africains, d’Europe et d’Amérique qui sont attendus sur notre sol cet effet. Soulignant le rôle de la culture dans le développement durable, l’ACEC vise à fournir une analyse pratique et un aperçu concret du statut des industries créatives en Afrique. « L’ACEC est une occasion unique de rencontrer et d’échanger avec les acteurs principaux du secteur créatif africain, afin d’en identifier les défis tout en cherchant les solutions nouvelles pour faciliter son processus de croissance », précise Aadel Essaadani sur le site d’Arterial Network.

« Contre vents et marées, le dossier du Cameroun a convaincu et notre combat pour l’essor du secteur créatif au Cameroun est entrain de porter des fruits malgré les difficultés », se félicite Chembifon Dibue Muna, président d’Arterial Network Cameroon qui se rappel tout ému, les premiers pas du réseau Arterial au Cameroun : « En décembre 2010 lorsque nous lancions le chapitre national Arterial Network Cameroun à la Fondation Salomon Tandem Muna, nous avions cette intime conviction exprimée d’ailleurs par plusieurs autres acteurs culturels et les membres de la société civile Camerounaise, que si on place la culture au cœur des politiques publiques du développement de notre pays, indubitablement nous garantirons au pays de Manu Dibango un développement plus juste et durable », confie t-il. Organisation de la société civile et membre du plus grand réseau culturel en Afrique, Arterial Network Cameroun forme et mène des réflexions avec d’autres acteurs culturels camerounais, propose aux décideurs des solutions pouvant faciliter le développement du secteur créatif au Cameroun, du Nord au Sud, de l’Est à l’Ouest.

La Conférence sur l’Économie Créative en Afrique est un projet annuel d’Arterial Network, un réseau panafricain et continental d’artistes, d’activistes culturels, d’ONGs, d’entreprises et d’autres acteurs du secteur culturel.

Ebah Essongue Shabba

culturebene.com

Check Also

L’Office du baccalauréat anglophone, incendié à Buea

Cet  incendie est venu sonner le glas de la sérénité qui prévalait dans le chef-lieu ...

One comment

Leave a Reply

link_BarTELECHARGER notre TOOLSBAR  pour PLUS de LIBERTE

%d bloggers like this: