Home / Radio / Actualités / Le gouvernement camerounais table sur un budget de 1 300 milliards FCFA pour mettre en place la couverture santé universelle

Le gouvernement camerounais table sur un budget de 1 300 milliards FCFA pour mettre en place la couverture santé universelle

 Le ministre de la Santé publique, André Mama Fouda, a présenté le 12 décembre, à Yaoundé, la stratégie du gouvernement camerounais pour mettre en place un système de couverture de santé universelle.

Selon le membre du gouvernement, la mise en place d’un tel système coûterait 1 300 milliards FCFA à l’Etat, pour un paquet de base de soins et services composé de 185 interventions et de 101 sous-interventions. Ce montant servirait dans les divers domaines de la médecine interne, la chirurgie, la gynécologie obstétrique, la pédiatrie, la stomatologie, la vaccination, etc.

« Nous avons mené d’autres études préalables, à savoir : la capacité contributive des Camerounais. Maintenant, nous pourrons dégager la part restante qui devra être mobilisée par l’Etat du Cameroun, au cas où tout le panier de base est mis en œuvre dès le départ. Ceci pour que, très rapidement, le gouvernement puisse proposer au chef de l’Etat la voie à suivre », a déclaré le ministre de la Santé.

En février 2017, le Comité technique national intersectoriel chargé de doter le Cameroun d’un système de couverture universelle de santé, a indiqué que le dispositif actuel d’Elections Cameroon (organe en charge des élections) pourra être sollicité pour mener à bien les opérations d’enrôlement biométrique. Pour ce qui est des contributions financières, elles seront prélevées automatiquement sur la pension par les services compétents des finances et du Trésor public pour les agents de l’Etat à la retraite. Tandis que pour ceux du secteur privé à la retraite, les prélèvements se feront sur la pension par la Caisse nationale de prévoyance sociale (Cnps).

Dans le cas des travailleurs des secteurs informel et agricole, il sera question de majorer les taxes ou impôts du montant de la cotisation à l’assurance-maladie. Pour ce qui est des personnes pauvres et vulnérables, leur affiliation sera effectuée par les collectivités territoriales décentralisées, sur la base d’une méthodologie et des critères définis au niveau national.

 

investiraucameroun.com

Check Also

Cameroun: Voici la liste des victimes de l’hécatombe qui a fait 21 morts et 83 blessés graves sur la falaise de Dschang, Région de l’Ouest.

La défectuosité du système de freinage du bus de 70 places serait à l’origine de …

Leave a Reply

link_BarTELECHARGER notre TOOLSBAR  pour PLUS de LIBERTE

%d bloggers like this: