Home / Radio / Actualités / Le médecin congolais qui a découvert le virus #Ebola récompensé pour ses travaux

Le médecin congolais qui a découvert le virus #Ebola récompensé pour ses travaux

rss

Le Professeur Muyembe a contribué à la découverte de la fièvre hémorragique du virus Ebola et avait été le premier chercheur à se rendre sur le site de la toute première épidémie en 1976.

L’institut de France a annoncé mercredi l’attribution du prix Christophe Mérieux 2015, doté de 500.000 euros, au professeur Jean-Jacques Muyembe, un médecin congolais, pour encourager ses recherches sur Ebola.

Le Pr Muyembe a contribué à la découverte de la fièvre hémorragique à virus Ebola (FHVE) et avait été le premier chercheur à se rendre sur le site de la toute première épidémie, qui a eu lieu en 1976 à Yambuku, en République démocratique du Congo (RDC, appelée Zaïre à l’époque).

Afin de préciser l’étiologie de cette maladie, il avait ramené avec lui à Kinshasa une infirmière fiévreuse, dont le sang lui avait permis d’identifier le nouveau virus à l’Institut de médecine tropicale d’Anvers, en Belgique. Il a par la suite entrepris des recherches épidémiologiques et virologiques qui ont débouché sur la mise au point de mesures de contrôle d’Ebola utilisées pour la gestion des épidémies en Afrique.

“C’est lui le découvreur du virus”

Il a également été l’un des premiers à expérimenter la transfusion du sang de convalescents d’Ebola sur huit malades, ce qui lui a permis de mettre en place “les prémices d’une sérothérapie anti-Ebola actuellement en développement”, précise l’Institut de France. Le Pr Muyembe est aujourd’hui directeur général de l’Institut national de recherche biomédicale (INRB) de Kinshasa.

Le prix sera remis le 3 juin à l’Institut de France, à Paris.

“Nous sommes très fiers de ce prix remporté par notre compatriote, qui a consacré tant d’années à la lutte contre le virus Ebola. En fait, c’est lui le découvreur du virus, lui qui a permis à notre pays d’avancer dans la lutte. (…) Ce prix est largement mérité”, a déclaré à l’AFP Lambert Mende, porte-parole du gouvernement congolais.

La dernière épidémie d’Ebola en RDC, la septième de son histoire, a duré de fin août à mi-novembre 2014 et a fait officiellement 49 morts dans une région enclavée de la province de l’Équateur (nord-ouest), en pleine forêt équatoriale, dans le district de Boende (800 km au nord-est de Kinshasa).

Lors de cette épidémie, le “Dr Muyembe, grâce aux connaissances accumulées ici, nous a épargné une véritable hécatombe”, a souligné M. Mende. Il a par ailleurs rappelé que le spécialiste avait aussi apporté son“expertise” en Afrique de l’Ouest quand faisait rage l’épidémie d’Ebola qui a commencé en janvier 2014, faisant plus de 11.000 morts, selon un bilan publié mardi.

slateafrique

Check Also

Le Maroc officiellement candidat à l’organisation du Mondial 2026

La Fédération Royale Marocaine de Football a officiellement déposé son dossier de candidature pour accueillir ...

Leave a Reply

link_BarTELECHARGER notre TOOLSBAR  pour PLUS de LIBERTE

%d bloggers like this: