Home / Radio / Actualités / Maroc: Les web-radios à l’heure du bilan

Maroc: Les web-radios à l’heure du bilan

RAdio

Les web-radios ont le vent en poupe. L’Unesco s’y attarde pour en tirer les conclusions qui s’imposent. La journée du vendredi 19 février à Rabat sera dédiée à la présentation de l’état des lieux des web-radios existantes au Maroc. Il s’agit d’un rapport qui mettra l’accent sur les aspects de cet outil de communication, ses caractéristiques au Maroc ainsi que ses différentes dimensions.

Pour ce faire, l’Unesco invite des spécialistes, mais aussi des responsables, afin de confronter l’expertise et les décisions politiques. Le programme prévoit les présences de Mustapha Khalfi, ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement, Jamal-Eddine Naji, directeur général de la Haute autorité de la communication audiovisuelle. L’expertise sera abordée lors de cette journée, afin d’assurer la présence des expériences internationales. Il y a lieu d’écouter lors de cette journée Michael Millward, représentant de l’Unesco au Maghreb et Emmanuel Bouterrin, président de l’Amarc.

 Le programme comprend également un panel, modéré par Jamal-Eddine Naji, et qui permettra de faire état des échos d’expériences des nombreuses web-radios marocaines, mais dont le degré de réussite est varié. L’après-midi de cette journée sera consacrée à deux ateliers de formation pour les participants dirigeant ou travaillant dans une web-radio. Le moment sera propice pour Zahra Bibou de Radio Association Femme du Sud d’Agadir, Moha El Ghattas, superviseur de Radio E-Joussour, Zaitar Siham de Radio Jardin public Touaghil et d’autres potentialités médiatiques alternatives de raconter leurs expériences, avec tous les handicaps qui entravent l’exercice de ce genre de communication.
 A la lumière de l’expérience du groupe E-Joussour, on évoquera, dans un premier atelier de formation, le “Plaidoyer pour la reconnaissance juridique des radios communautaires/associatives” qui sera animé par l’expert Said Soulami, directeur exécutif du Center for media freedom. Un second atelier abordera le “Management d’une web-radio” animé par Sébastien Nègre, journaliste radio, manager de presse. Signalons que le Maroc demeure parmi les derniers pays à ne pas adopter l’expérience des radios communautaires. E-Joussour avait animé un programme, plus de deux ans durant, pour le plaidoyer en faveur de la reconnaissance juridique de ces radios communautaires.
fr.allafrica

Check Also

La mission de la CPI rencontre des ministres et l’opposant Jean Ping

Au Gabon, c’est le début de la mission des experts de la Cour pénale internationale ...

Leave a Reply

link_BarTELECHARGER notre TOOLSBAR  pour PLUS de LIBERTE

%d bloggers like this: